Mobilisations sociales et répressions en Afrique – Le ReAct à l’université d’été d’Attac.

Dans le cadre de l’université d’été solidaire et rebelle  des mouvements sociaux et citoyens d’Attac, qui se tiendra du 22 au 26 août 2018 à Grenoble, le ReAct interviendra sur la question des mobilisations sociales et des répressions en Afrique.

Éducation, mobilisations, stratégies des mouvements sociaux

Trois séances successives pour aborder l’actualité brûlante de mobilisations sociales en Afrique : – première séance sur l’actualité des luttes sociales, en faisant un focus sur : la campagne Tournons La Page pour l’alternance au pouvoir (Gabon, Togo, Tchad, Congo-B, RDC, Cameroun, Burundi, etc.) ; les luttes des riverain.e.s des plantations de la Socfin, holding liée au groupe Bolloré (Cameroun, Sierra Leone, Libéria, etc.) ; la lutte des Sahraouis contre l’occupation marocaine du Sahara Occidental – deuxième séance sur l’utilisation des outils numériques : coupures internet et des réseaux sociaux les jours ou périodes de mobilisation populaire, surveillance/flicage électronique, etc. – troisième séance sur la coopération militaire et policière française avec les dictatures : maintien par la France de conseillers militaires et policiers auprès de dictatures malgré la répression, organisation de formations à la « gestion démocratique des foules » (sic), fourniture de matériel de répression…

Porteurs d'activités et intervenants

  • Amis du Peuple du Sahara Occidental
  • Internet Sans Frontières
  • La Quadrature du Net
  • Observatoire des Armements
  • ReAct
  • Ritimo
  • Survie

Laurent Duarte (Tournons la Page), Marielle Benchehboune (projet ReAct), Jeanne Leroux (Amis avec le peuple du Sahara Occidental – APSO), Julie Owono (Internet Sans Frontières), Virginie Duval (Ritimo), Laurent Ciarabelli et Thomas Borrel (Survie), Sylvain (La Quadrature du Net), Tony Fortin (Observatoire des Armements)

Objectifs

* apports de savoirs théoriques * convergence et construction d’initiatives communes

Soutenez nous :

Laisser un commentaire