Qui sommes-nous


Le ReAct est né en 2010 d’une analyse partagée : les injustices sociales et environnementales ont pour cause principale la domination des intérêts des grandes entreprises sur ceux de la majorité des personnes. Pour cela, le ReAct appuie l’organisation des travailleurs.ses et communautés affectées par ces abus à travers le monde, afin de construire un pouvoir social à même de défendre les droits et intérêts du plus grand nombre.

Association basée en France, le ReAct est un réseau de militants et professionnels, organisateurs, campaigners, présents sur plusieurs continents. De Douala à Paris, ils.elles soutiennent les personnes affectées par les abus de multinationales via la construction d’organisations locales et d’alliances transnationales.

 Nos ressources

En 2020, le ReAct a 14 permanent.es, 8 réparti.es entre Paris, Lyon (France), 6 entre Douala (Cameroun) et Monrovia (Libéria) et est actif en Europe et en Afrique. Les organisations syndicales qui font appel aux services du ReAct financent l’organisation à près de 40% du budget total, nous permettant, ainsi que les aux dons de militants et fondations privées, d’accompagner gracieusement les organisations nouvelles et encore fragiles.

Nos alliés

Dans la lutte contre l’impunité des firmes multinationales, le ReAct s’allie avec d’autres acteurs associatifs, syndicaux et universitaires. Ainsi, le ReAct anime le Global Labour Institute (GLI) Paris, antenne francophone du réseau international des GLI , pour un renouvellement de l’internationalisme syndical.

Le ReAct participe avec ACORN International, à la construction d’un réseau panafricain d’organisations populaires, partageant principes clés et méthodes, notamment au Cameroun, en Tunisie, au Libéria et au Kenya.

Le ReAct est également membre actif de la campagne  Stop Impunité  prônant la fin des tribunaux d’arbitrage Etat/entreprise qui autorise les multinationales à poursuivre des Etats en justice si ces derniers portent atteintes à leurs intérêts privés. Le ReAct est également co-coordinateur du Collectif Repenser les filières, un réseau d’une quarantaine de syndicats et ONG francophones et anglophones travaillant à une réglementation plus stricte des multinationales.

Depuis 2016, le ReAct a également rejoint le Collectif On Ne Se Taira Pas et L.A. Coalition sur le rétrécissement de l’espace démocratique. Comme nous, professeurs d’université, ONG, avocat.es, journalistes, bloggeurs, lanceurs d’alertes, tous ont été poursuivis par des acteurs économiques d’influence, pour avoir dénoncé au grand public des violations des droits humains et environnementaux.

Le ReAct est également membre du Réseau Altersummit qui rassemble des forces européennes qui portent une dynamique de refondation démocratique d’une Europe sociale, écologique et féministe.

Avec Bibliothèques sans Frontières, le ReAct explore comment renforcer la capacité de nos organisations locales par les ressources et actions culturelles pour un accès libre à l’information et à l’éducation.