Soutien aux dynamiques locales

Pour mener des campagnes globales à l’échelle internationale et accroitre la démocratie face aux multinationales, les contre-pouvoirs transnationaux se construisent à partir de dynamiques très locales.

Le ReAct emprunte ses outils au community/union organizing et à l’éducation populaire, et les adapte, pour accompagner l’organisation de travailleur.euses précaires, isolé.es ou informel.les, ainsi que l’organisation de citoyen.ennes dont les intérêts sont dominés par ceux des grands groupes.

Le ReAct va ainsi soutenir des groupes locaux qui s’organisent et se structurent, par ces outils et de l’appui stratégique, à travers des formations ou la mise à disposition de professionnels, organisateurs, head-organizers, campaigners, etc. Il accompagne ici la construction d’une organisation de membres, là le renforcement d’une autre, ici il met en contact des groupes isolés autour d’un intérêt commun, ou encore apporte des stratégies pour accompagner d’autres groupes vers des victoires.

Pour poursuivre sa vision, le ReAct concentre ses forces sur la construction de « bases mixtes », constituées d’organisateurs accompagnant travailleurs et usagers citoyens, ou communautés locales, pour faciliter la construction de campagnes globales victorieuses, en décloisonnant les luttes. La dimension émancipatrice de ces organisations est essentielle dans la poursuite de ces objectifs, le ReAct soutient ainsi les organisations populaires avec un fonctionnement démocratique, qui développent le pouvoir d’agir de leurs membres, pour la défense de leurs droits.

Le ReAct appuie notamment les personnes qui ne disposent d’autre pouvoir que leur force collective : travailleurs pauvres, précaires, isolés, minorités discriminées, communautés enclavées,…

Quelques dynamiques locales qui participent au combat pour plus de justice sociale :

UNITI - LYON
OnEstEnsemble - DOUALA
Federation transnationale des coursiers
Balayons les abus